Genèse chapitre 35

Résumé:

L’Eternel demanda à Jacob de retourner à Bethel pour batir un autel là où il s’était révélé à lui (lorsqu’il craignait de rencontrer son frère Esaü) et l’avait délivré de sa détresse. Jacob demanda ensuite à sa famille de se purifier et d’abandoner tous les Dieux étrangers qui étaient parmis eux et part pour Bethel. Contrairement aux craintes de Jacob, ils partit dans le calme, car l’eternel avait créé une terreur dans les villes voisines, de sorte que personne ne voulu le pourchasser en représailles des actes de Siméon et Levi. Après qu’il ait bâti le dit autel à Luz (Bethel) dans le pays de Canaan, Dieu apparut de nouveau à Jacob et lui demanda de changer de nom, et de se faire appeler désormais Israël. Ils continuèrent leur chemin, et à Bethleem, Rachel mourut suite à une acouchement difficile. En mourant, elle nomma son fils Ben-Oni (Fils de ma douleur), mais son père l’appela Benjamin (Fils de bon augure).

Puis Jacob leva le camps, et pendant qu’il séjournait à Migdal-Eder, son fils Ruben coucha avec sa servante Bilha ( qui avait enfanté à Jacob Dan et Nephtali alors que Rachel était stérile). Jacob le sut et n’en fit rien.

Voici la déscendance de Jacob :

 les 12 fils J

Fils de Léa : Ruben, le premier-né de Jacob, Siméon, Lévi, Juda, Issacar et Zabulon.

Fils de Rachel : Joseph et Benjamin.

Fils de Bilha, servante de Rachel : Dan et Nephtali.

Fils de Zilpa, servante de Léa : Gad et Aser.

Jacob rejoignit Isaac à Qiryath-Haarba qui s’appelle aujourd’hui Hébron. Isaac atteignit l’âge de cent quatre-vingts ans, et mourut. Il fut enterré par ses fils Jacob et Esaü

 

Enseignement:

->Le fait que Dieu demande à Jacob de partir et qu’il fasse régner une terreur dans les villes voisines afin que personne ne le poursuive( Jacob) confirme que c’était bien la volonté que Dina n’épouse pas Sichem, et que la famille de Jacob ne s’implante pas dans cette ville.

->Dieu confirme à Jacob qu’il doit désormais s’appeler Israël; En effet, il le lui avait déjà dit (cf. aussi Genèse 32: 28 « Et il dit : Ton nom ne sera plus appelé Jacob, mais Israël ; car tu as lutté avec Dieu et avec les hommes, et tu as prévalu »), et ce n’est qu’après cette confirmation que Jacob changea réellement de nom.

La révélation qui se trouve derrière cela est que ce n’est pas parce qu’on reçoit une prophétie de Dieu qu’il faut l’appliquer tout de suite. Dieu confirme toujours, il est patience et non pas précipitation. Si donc vous recevez une prophécie sur votre vie, soyez patient, demandez toujours à Dieu de vous la confirmer, même par des personnes différentes. Dieu ne se fâchera jamais parce que vous lui avez demandé confirmation, par contre la précipitation peut entraîner votre perte.

-> les autels dans l’ancien testaments étaient des signes de renouvellement d’alliance avec Dieu. Ils étaient bâti après des manifestations de Dieu, en guise de remerciement, de sacrifice et d’alliance. Cette pratique a été abolie par Jésus Christ de Nazareth qui est le sacrifice ultime et parfait. Avec Jésus Christ, plus besoin d’autels ou de sacrifice, il nous suffit maintenant de l’accepter dans nos vies, de nous laisser guider par le Saint Esprit, et il fait le reste.

->Jacob change le nom de son fils: derrière cet acte, il y’a deux révélatiosn:

-la première est l’influence du nom sur un enfant. Des noms de mauvaise augure attirent le malheur sur la vie des enfants.

-la deuxième nous montre le degré de foi de Jacob, qui malgré la perte de sa bien-aimée, reste positif et garde la foi en son Dieu en changeant le nom que cette dernière avait laissé avant de rendre l’âme, pour un nom à connotation positive.

-> En somme, Jacob mérite vraiment le nom d’Israël (celui qui a combattu avec Dieu et avec les hommes, et qui a gagné) car face à toutes ces tribulations ( la perte de sa femme bien-aimée, et l’acte de Ruben qui coucha avec sa femme de second rang), il continue de garder son calme, sa begninité et sa foi. Il a vraiment compris qui est son Dieu et qui il est lui-même. En lui donnant le nom d’Israël, l’Eternel errige Jacob au même niveau qu’Abraham, et renouvelle ses bénédictions, bénédictions identiques à celles d’Abraham: « Dieu lui dit : Je suis le Dieu tout puissant. Sois fécond, et multiplie : une nation et une multitude de nations naîtront de toi, et des rois sortiront de tes reins » (v.11). Ainsi les 12 fils de Jacob sont-ils devenu les pères des douze tribus d’Isräel.

-> Rachel fut enterrée à Bethleem, ville de naissance du Christ. Vous comprenez pourquoi Matthieu 2: 18 reprend la prophétie de Jérémie 31:15 « On a entendu des cris à Rama, Des pleurs et de grandes lamentations: Rachel pleure ses enfants, Et n’a pas voulu être consolée, Parce qu’ils ne sont plus. » lorsqu’ Erode fait tuer tous les nouveaux né mâles de bethleem.

Servante Sylvie