Les addictions non héréditaires: drogue, jeux vidéos, boulimie et anorexie

Les addictions non héréditaires sont des addictions crées par des mauvaises habitudes que nous avons prises ou des portes que nous avons nous-même ouvertes. Nous sommes donc dans ce cas entièrement responsables de notre addiction. Le principe de délivrance n’est pas différent de celui des addictions héréditaires, car il faut nécessairement renoncer au lien tissé.

Nous allons en différencier ici plusieurs types: l’addiction à l’alcool, à la drogue, aux jeux vidéo et la boulimie.

*L’alcoolisme:

Il est causé ici par de mauvaises habitudes que nous avons prises; le fait de faire souvent « la fête », ou de vouloir faire comme des amis, de chercher à les défier en montrant qu’on tient mieux l’alcool qu’eux, ou simplement à force de beuveries à répétition, on finit par devenir alcoolique. La bible ne nous interdit pas directement de consommer de l’alcool, mais nous interdit tout breuvage qui fait perdre ses sens: Ephésien 5:18 « Ne vous enivrez pas de vin : c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit « . Rappelons-nous simplement que le Seigneur Jésus Christ recommande aux chrétiens de veiller, de prier et de jeûner pour ne pas entrer en tentation, car la chair est faible; et ceci est impossible lorsque nous avons bu quelques verres.

Alors, chers internautes, ne nous donnons pas des occasions de chute, vous savez ce qu’il vous reste à faire quant à votre conduite vis à vis de l’alcool. Si vos amis veulent vous entrainer dans des mauvais habitudes, sachez être fermes, car vous êtes la lumière de ce monde, et vous rendrez compte individuellement devant Dieu, pas avec vos amis. Comme le Christ le dit si bien dans Matthieu 5: 29-30 « Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne. »

->Demandez donc le discernement à Dieu quant au choix de vos amis. Choisissez les bien. Si ceux-ci vous poussent à perdre votre âme, quittez-les.

->Choisissez l’intégrité plutôt que l’impudicité et la légèreté. Laissez-vous instruire et fortifier par la parole.

->Occupez-vous autrement: regardez des films chrétiens, écoutez des cantiques chrétiens (ça vous réconfortera pendant les moments de trouble), lisez la bible, arrêtez les orgies.

->Nourrissez votre esprit, et soumettez votre chair à votre esprit par les jeûnes, la prière et la lecture de la parole.

Changez donc radicalement de comportement après la délivrance, car elle doit vous permettre de devenir une nouvelle personne. Si vous voulez rester dans vos vieilles habitudes, vous retomberez dans votre addiction.

*La drogue:

Contrairement à l’alcool, la bible ne parle pas directement de la drogue et de ses effets. Mais nul n’est sensé ignorer la loi. Dans la mesure où il est recommandé de rester maître de ses sens, et vu la violence des effets de la drogue, cela coule de source que la drogue doit être carrément proscrite de la vie d’un chrétien. Alors fuyez-la comme la peste, elle va perdre votre âme. Et fuyez également ceux qui veulent vous inciter à en consommer, au risque de devenir des véritables prisonniers de satan. 

*Les jeux vidéo

Cette addiction touche particulièrement les jeunes et les enfants. De plus en plus livrés à eux-mêmes par des parents qui travaillent de plus en plus dur pour les nourrir, ceux-ci passent la majeure partie de leur temps devant des écrans, des jeux et ne connaissent plus de limites.

En outre, l’hyper connectivité engendrée par l’internet rend les jeux de plus en plus intéressants, car on peut jouer en ligne avec des partenaires de jeu du monde entier.

Les jeux sont également de plus en plus réalistes, imitant des scènes quotidiennes (jeu consistant à s’occuper d’un animal domestique virtuel par exemple), et la qualité de l’image approchant la perfection, ce qui pousse les jeunes à prendre ce monde virtuel pour un monde réel. Une des conséquences est que les jeunes préféreront chatter en ligne ou par texto, plutôt que de se parler en direct ou de se voir.

Alors comment éviter que nos enfants ne tombent dans les pièges du monde virtuel?

-> Cela commence par leur éviter de prendre des mauvaises habitudes, avoir un œil sur toutes leurs distractions et le temps passé à ces distractions. Il ne s’agit pas de les isoler de la société et de ces jeux, mais de limiter le temps passé dessus, en leur faisant découvrir d’autres moyens de s’occuper ou de se distraire. 2 heures de jeu par jour pendant les vacances pour les plus jeunes et 2 heures par jours le WE, et le mercredi pendant la période scolaire semble une bonne moyenne. Au-delà de 2 heures, leur cerveau fatigue, et les fait tomber dans l’abrutissement et la dépendance.

->Il faut aussi, tout en limitant ce temps de jeu, leur en expliquer les raisons et les sensibiliser sur les conséquences de l’abus de ces jeux qui sont multiples: obésité à cause du manque d’exercice physique, isolement, incapacité à s’adapter en société et donc chômage plus tard, perte du sens des réalités…

->Mais surtout, il faut montrer aux plus jeunes, qu’on peut aussi s’amuser autrement qu’avec des jeux vidéo. Développez d’autres distractions : multipliez les sorties en famille avec des jeux… N’hésitez pas au début à les appâter avec des récompenses, car ils opposeront certainement une résistance.

->Passez du temps avec vos enfants, car c’est souvent le sentiment de vide qui les poussent à le combler par des choses qui leur procurent du plaisir, et dont ils deviennent vite dépendants. Mangez au moins une fois par jour à table avec vos enfants, oubliez vos problèmes au travail pendant cette petite heure que vous leur consacrez, oubliez vos problèmes de couples, vos problèmes d’argent et montrez-leur que vous vous intéressez à eux, que vous êtes heureux de les retrouver après une difficile journée. Manifestez-leur de l’attention. Au début ils seront peut-être sceptiques et vous éprouveront. Restez fermes et déterminés à le faire tous les jours. Cette preuve d’attention leur fera du bien, ils seront heureux de voir que vous oubliez votre quotidien pour eux. Ils se sentiront revalorisés et aimés.

-> regardez ensemble des films chrétiens, dansez ou chantez ensemble sur des louanges chrétiennes, partagez des psaumes le soir ensemble avant de dormir etc… invitez Dieu dans votre maison dans la joie et l’amour, et vous verrez ce que le Seigneur fera dans votre maison.

Quels sont les premiers signes d’addiction ?

-Observez vos enfants avant et après le jeu vidéo, observez leur état, vous verrez dans quel état de nervosité le jeu met votre enfant, lorsqu’il a joué plus de deux heures.

-observez comment vos enfants se comportent quand ils n’ont pas leur jeu. Vous sentirez une évolution négative du comportement de votre enfant, en lien avec le temps passé à jouer. Dans ce cas, limitez sans tardez le temps de jeu.

Que faire lorsqu’ils sont déjà dépendants? Comment les aider à réduire le temps de jeu?

S’ils sont déjà dépendants, il faut beaucoup prier et faire un travail de délivrance de cette addiction. Cependant, cela doit se faire avec la volonté de la personne concernée. Il faut donc beaucoup parler et rassurer la victime.

-Priez avant toute chose: avant de parler à votre enfant, afin que le Seigneur non seulement vous inspire les mots à dire, mais aussi dispose le cœur de l’enfant afin qu’il vous écoute.

-Commencez vous-même par fermer les portes d’entrée de satan dans votre maison, dans votre vie car votre bénédiction retombera automatiquement sur votre enfant. Soyez un exemple pour vos enfants, communiquez-leur la joie et la paix du Christ. Prêchez par l’exemple, car sinon vous perdrez toute autorité auprès d’eux.

-Sensibilisez vos enfants aux effets pervers des jeux vidéo qui les coupent du monde, de la réalité, les rends parfois violents, leur fait perdre du temps qu’il pourrait utiliser à des choses plus utiles pour leur vie et celle de leur entourage. Incitez-les à réduire progressivement le temps de jeu. Vous pouvez proposer 20 minutes en moins par jour, et proposez-leur une autre activité plaisante à la place pendant ce temps, ne laissez pas ces 20 minutes vides, il faut absolument les combler par autre chose qui procure aussi du plaisir.

*La boulimie

Elle est souvent liée à l’anorexie. C’est une dépendance à la nourriture causée également par un manque ou un vide ressenti par la victime. Elle n’est pas forcément causée par des mauvaises habitudes, mais plutôt par une blessure émotionnelle qui a permis au démon de rentrer dans la vie de la victime.

Comment opérer une délivrance face à des addictions non héréditaires :

Comme je l’ai dit en introduction de ce chapitre, les addictions sont causées par la classe des démons chômeurs, qui ont pour mission de pousser les hommes à la paresse et à la dépendance, pour les détourner de Dieu et les assujettir à satan leur maître. Leur porte d’entrée dans la vie des victimes sont souvent les suivantes:

– absence d’un ou des deux parents, créant un vide émotionnel avec désir de le combler pour éviter le mal être.

–  sentiment d’être malaimé

– sentiment de ne pas être valorisé, frustration, humiliation…

-> Il faut donc toujours valoriser votre enfant, lui montrer que vous l’aimez. De la même manière que vous devez prouver sans cesse à votre conjoint que vous l’aimez, prouvez à vos enfants que vous les aimez, par des gestes d’attention, en reconnaissant les félicitant souvent, en les encourageant. Bien sûr il faut le faire intelligemment, savoir punir quand il faut (en veillant bien à expliquer pourquoi on punit, pour que la punition ne se transforme pas en frustration gratuite), et savoir aussi apprécier les qualités de l’enfants quand il le faut. Le Seigneur vous guidera à ce niveau si vous le lui demandez.

-> Trouver du temps pour vos enfants. Mangez au moins une fois par jour ensemble, autour d’une table, sans penser à vos soucis personnels ou professionnels. Consacrez-leur ce moment, c’est juste une petite heure par jour, mais qu’ils sentent que vous la leur offrez. Posez-leur des questions sur leur journée, intéressez-vous à leur petite personne. Vous ne pouvez pas imaginer la joie que ça va leur procurer. Faites le tout le temps, pas seulement dans les moments où vous sentez qu’ils vont mal. Ça doit être un rituel quotidien, avec une petite prière pour bénir le repas et le moment que vous passerez ensemble, et vous verrez la gloire du Seigneur Jésus Christ se manifester dans votre vie.

Il est vrai que la société actuelle nous oblige à travailler de plus en plus, ce qui nous fatigue le soir quand nous rentrons, mais à quoi cela sert-il de mettre des enfants au monde, si nous ne pouvons pas les conduire sur le droit chemin? Ne laissons pas les médias nous remplacer dans notre rôle de parent.

-> Ne mêlez pas vos enfants à vos problèmes de couple. Si vous pensez qu’un parent ne joue pas son rôle, ne le manifestez pas devant l’enfant, mais en aparté. Préservez la sérénité de vos enfants quoi qu’il arrive.

-> Regardez ensemble des films chrétiens, écoutez des musique chrétiennes, chantez et louez le Seigneur ensemble, organisez des concours de danse par exemple si vous aimez danser, ce sont des moments de pur bonheur pour les enfants, car notre Dieu est amour et joie, il ne se force pas et se laisse trouver par celui qui le cherche.

Ne les forcez pas systématiquement à prier, mais incitez-les plutôt à le faire dans la joie, en leur expliquant que notre Dieu est un Dieu vivant, qui répond quand on lui parle, qui se manifeste quand on en a besoin. Témoignez devant eux de ce que Dieu a fait pour vous. Sans témoignage, leur foi sera vide et disparaîtra à la première difficulté. Il faut que leur foi vienne du cœur, et pas seulement de vos instructions, afin qu’une fois adultes, ils puissent continuer le chemin vers le Seigneur de manière autonome et entière. Alors, vous pourrez être fier d’avoir accompli votre mission de parent!

Vous pouvez également consulter notre rubrique « école du dimanche » et « la famille dite chrétienne« , pour accompagner vos enfants sur le chemin de l’apprentissage de la parole.

Invitez Dieu à régner dans votre maison, pensez à lui à chaque instant, même sous la douche, car là où il siège, aucun autre esprit ne peut siéger. C’est à ce prix que votre maison sera purifiée. Invoquez tous les matins et tous les soirs le sang de l’agneau sur votre maison, sur votre vie et sur vos enfants. Car la bible dit que c’est par le sang de l’agneau que nous sommes sauvés.

-> Soyez un exemple pour vos enfants: ils voient tout ce que vous faites, et reçoivent comme des éponges toutes nos émotions et les conséquences de vos actes. Prêchez par l’exemple, et ayez un témoignage digne, afin qu’il touche vraiment vos enfants. Sinon par quelle autorité viendrez-vous leur parler? Sur la base de quel témoignage allez-vous leur apporter l’évangile?

Alors chers frères et sœurs, restez vigilants, observez vos enfants, votre entourage, vous amis et ne regardez qu’à Jésus Christ de Nazareth notre sauveur, le seul nom au-dessus de tout, à qui rien est impossible. Il a le pouvoir de nous remplir des fruits du saint Esprit. Demandons-lui les fruits de l’Esprit, dont la joie, il nous la donnera, et il nous remplira d’un bonheur immense qu’aucune substance démoniaque ne pourra jamais nous donner.

Soyez bénis

Servante Sylvie